Err

Votre panier : 0,00 EUR

Etre femme wayuu, être tisseuse

Etre femme wayuu, être tisseuse

Dès leurs premières règles, les femmes wayuu sont enfermées pour vivre un processus d'enseignement : leurs mères, grand-mères, tantes leur apprennent à être une femme. Dans cet apprentissage  le tissage des mochilas et des hamacs s'avère très important. "Tisser est aussi reproduire la vie, construire la vie",  paroles de femmes wayuu.  Dans cette photo nous voyons une jeune tisseuse de notre réseaux en train de confectionner la mochlla innovante en orange capucine avec des dessins d'oiseaux. Regardez ce sac wayuu dans notre collection de mochilas innovantes avec le code SacY301.
Rédigé le  7 sep. 2018 20:50  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site